juillet 08, 2019

La cellulite : notre ennemi naturel

La cellulite, l'éternel problème des femmes ! Et puis, elle ne fait pas de jalouses : petites, grandes, maigrichonnes, enveloppées, rousses, blondes ou brunes, la cellulite nous touche toutes ! Elle débarque un jour, s'incruste et on passe notre vie à vouloir la déloger, comme un vulgaire squatteur qu'on ne veut plus voir chez soi… Il ne faut tout de même pas désespérer, il existe des solutions. Et comme le dirait Julie, "C'est pas ça qui va m'arrêter !".

D'où vient la cellulite ?

La cellulite, la lipodystrophie superficielle, la peau d'orange, les capitons… tous ces petits noms ont tous la même signification, notre magnifique galbe à toutes est quelque peu affecté par une disgrâce esthétique ! En clair, des petits amas de graisse – des cellules graisseuses nommé adipocytes – situés sous la peau gonflent et compriment nos vaisseaux sanguins et lymphatiques.

C'est un cercle vicieux, ces amas empêchent l'élimination des toxines et des liquides. L'accumulation de déchets renforce la formation d'amas graisseux et voilà comment on se retrouve avec une peau bosselée qui ressemble à de la peau d'orange.

 celulitis-adiposa

Voilà en résumé ce qui influence la formation de ces adipocytes :

  • L'alimentation : la quantité et la qualité de l'alimentation est cruciale et influencent directement le stockage du gras dans notre organisme,
  • La circulation sanguine : une bonne circulation sanguine et lymphatique réduit le risque de voir apparaître des capitons,
  • L'état physique : des muscles toniques régulent la masse grasse ; un corps mou sans exercice physique a tendance à accumuler le gras,
  • La génétique : pas question ici de régler des comptes en famille, mais tout de même, l'hérédité y est pour beaucoup et il vaut mieux naître avec un bon équilibre naturel entre la fonte des graisses (la lipolyse) et le stockage des graisses (la lipogenèse), et ce "talent" se transmet de génération en génération,
  • L'équilibre hormonal : la répartition des graisses dans le corps est gérée par les oestrogènes et la progestérone. La vie hormonale connaît de profonds bouleversements chez la femme à chaque étape : puberté, grossesse, prise de contraceptifs, ménopause…

On a demandé à Louise ce qu'elle pensait de cette liste : "Ça confirme ce que je dis toujours : l'hygiène de vie, ça fait toute la différence. Il faut vraiment avoir une alimentation super saine et ça me pousse à essayer encore plus de recettes naturelles. Pour le sport, moi, c'est plutôt yoga et méditation et ça marche aussi. Pour l'instant, je suis en train d'expérimenter différents thés verts et infusions pour le drainage. C'est super efficace pour éliminer la cellulite et je vous tiendrai au courant quand j'aurai fini mes comparatifs."

Les trois différentes formes de cellulite

À force d'étudier cette cellulite qui nous embarrasse, on a découvert qu'il en existe trois types différents et qu'il fallait les traiter de manière différente.

 éliminer-la-cellulite-aqueuse

La cellulite graisseuse ou adipeuse

C'est ce dont on parlait plus haut avec une nette tendance à stocker des graisses en excès. Elle s'attaque aux femmes plutôt enrobées et se fixe sur l'abdomen, les cuisses, les fesses, les hanches et les genoux.

Il va falloir faire un gros travail sur votre alimentation et s'inspirer de l'hygiène de vie de Louise. Vous devez faire la chasse aux graisses : pas de charcuterie, beurre, plats industriels, gâteaux, sucreries, sodas… Bienvenue aux produits frais, crudités, huile de pépins de raisins, citronnades…

En revanche, côté sport, c'est sans modération ! Le but est de faire fondre le gras et de le transformer en masse musculaire. Privilégiez les sports de fond comme la natation, la course à pied, la marche rapide, le vélo…

Si vous avez besoin d'un coup de pouce de la science, pour ce type de cellulite, les courants électriques, les ultrasons et les infrarouges marchent pas mal. Les électrodes placées sur les zones stratégiques à traiter augmentent la température des tissus, accroissent la perméabilité cellulaire des adipocytes et détruisent les amas graisseux.

La cellulite aqueuse

La cellulite aqueuse est liée à un problème de rétention d'eau dû à une mauvaise circulation lymphatique et veineuse. Quand on vous disait que la cellulite touche toutes les femmes, en voici la preuve avec ce type de cellulite qui s'attaque plus volontiers aux filles minces.

Et ça, Julie peut nous en parler : "J'en ai vu des salles de sport dans ma vie et je les connais bien les filles qui ont de la cellulite aqueuse. C'est souvent des filles qui m'énervent dans le vestiaire. Elles ont une ligne parfaite, toute mince, zéro défaut et on se demande ce qu'elles font là. Tant qu'elles font de la gym et de la muscu, on ne se rend compte de rien mais c'est quand on passe à la piscine et à l'aquagym qu'on comprend tout. C'est comme des fausses maigres, elles ont de la peau d'orange alors qu'elles sont toutes minces. Finalement, on arrive à les plaindre parce qu'on se dit qu'elles peuvent faire tous les régimes qu'elles veulent, leur peau d'orange ne vient pas de là."

éliminer-la-celluliteLe constat de Julie est assez éloquent mais il est faux pour ce qui concerne le régime. L'accumulation de l'eau se traite aussi par l'alimentation. Pour commencer, oubliez le sel, ce champion de la rétention d'eau, c'est tout ce qu'il ne vous faut pas. Ensuite, bye bye les chips, olives, charcuteries et tous les produits industriels qui sont toujours trop riches en sel. Faites comme Louise et buvez du thé vert, des tisanes aux plantes et beaucoup d'eau pour évacuer cette cellulite. Pensez à l'ail et l'oignon qui stimulent la circulation et aux fruits rouges qui protègent des cellules veineuses.

Le tabac est un facteur aggravant parce qu'il exerce un effet négatif sur la circulation veineuse qui favorise la rétention d'eau et l'accumulation des cellules graisseuses.

Pour le sport, on va axer le travail sur la musculation des jambes. Aquagym sans modération et marche en montagne sont les plus efficaces.

Si vous cherchez du côté de la science, il faut vous tourner vers les appareils qui reconstituent l'effet du massage palpé roulé. Ils s'attaquent précisément aux plis de la peau pour détruire les amas graisseux.

La cellulite fibreuse

La pire car elle s'installe durablement et elle est la plus dure à déloger. Le dysfonctionnement de notre collagène naturel fait durcir les capitons qui peuvent même devenir douloureux quand on appuie dessus.

Fruits, légumes, poisson, volailles et fruits de mer, cuisinés le plus sobrement possible et sans sauce qui accompagne. Zéro sucre bien sûr. C'est un peu sévère mais c'est la seule solution. Prenez des compléments avec de la vitamine C et E et des minéraux comme le zinc et le sélénium.

Aqua-drainage lymphatique, bains hydromassants, douches à jets pour déloger les capitons en stimulant la circulation sanguine et lymphatique. Vélo et natation ou encore mieux aquabike pour muscler tout cela. On finit par du stretching et du yoga pour détendre l'ensemble.

Comme pour la cellulite aqueuse, les petits appareils vous prodiguant des massages de type palpé roulé vous donneront un salutaire coup de main.

 la-cellulite-avant-apres

On laisse le mot de la fin à Jade : "C'est quand même fou que la nature nous en veuille comme ça, on ne voit jamais des mecs avec la peau d'orange sur les cuisses ! Moi, je n'ai pas trop le temps de faire du sport, ni d'ailleurs de la cuisine alors je teste les appareils qui font le boulot pour moi et ça marche plutôt bien. Et puis je préfère un massage palpé roulé, même fait par une machine, que de passer une demi-heure à pédaler sur un vélo dans une piscine ! À chacun son truc !".


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

TOPELLE - Le club